Faire lire ensemble élèves et adultes

par | 17 décembre 2015

Depuis 4 ans je propose aux élèves de 3èmes de participer au prix d’une manière différente. En début d’année scolaire, je vais dans les classes de 3ème pour présenter les livres en compétition, et je donne les règles de la participation.

Règle 1 : Trouver un binôme adulte voulant bien lire avec soi, au même rythme, les romans afin de pouvoir échanger sur les livres.

Règle 2 : On choisit qui on veut : Personnel du collège, membre de la famille ou amis… mais il faut qu’il soit un adulte.

Règle 3 : C’est une lecture plaisir avec, comme seule contrainte, de lire les 4 romans sur l’année mais on a le droit aussi d’en laisser choir un si on ne l’aime pas !

Règle 4 On se réunit tous 2 fois dans l’année. La première fois pour un « Repas de cantine littéraire » au cdi, en janvier, pour échanger entre binômes sur les livres (Je sais, je sais c’est pompeux comme nom mais c’est important et ça fait bien sur les affiches ! et vu le nombre de binômes nous faisons en fait 4 repas.)

Puis, en juin, nous rencontrons un des auteurs. Une rencontre classique, tous ensemble, suivie d’un « Pique-nique littéraire » (article « Nouvelle République ») sur les pelouses du collège où chacun apporte un plat à faire découvrir aux autres et à l’auteur avec qui l’on continue d’échanger de manière plus libre.

Pique-nique littéraire au collège Léonard de Vinci

 

Bilan : Ca marche !!! 7 binômes la 1ère année, 20, 21 les autres années, soit environ 1/4 à 1/5 des élèves de 3èmes suivant les années ! Et NON ils ne sont pas plus lecteurs dans mon collège qu’ailleurs et même souvent moins d’ailleurs ( Nous sommes un collège RSS) Les élèves aiment cette formule et les adultes aussi !Croyez moi, en salle des profs, à la rentrée beaucoup de mes collègues se demandent si ils seront sollicités cette année ! Et il n’y a pas que des profs lecteurs, des aides éducateurs lisent, un personnel de cantine, la principale adjointe. Chez les adultes extérieurs participent des grands-frères ou grandes-soeurs, des mamans bien sûr mais aussi parfois les 2 parents, un papa seul et même cette année une grand-mère !

Question pratique : Avoir assez de livres pour les prêter en double et attention les binômes lisent presque tous vite ! Chaque élève est responsable du rythme de lecture de son binôme et gère les prêts et retours pour son adulte . Les binômes viennent voter, en mai, pour leur roman préféré ensemble mais le vote reste individuel.

Il me reste à organiser la venue des binômes lors de la remise du prix en octobre suivant. J’y travaille…l’idée serait de les « reconstituer » sur le temps d’une journée à la découverte du salon du livre mais aussi pour suivre ensemble des conférences …

Un dernier mot. La première année où j’ai lancé cette idée 7 binômes, 7 femmes adultes lisaient. Mon collègue Jean-Luc, prof de sport m’a dit alors sur un ton léger « Nadine tu auras gagné ton pari lorsqu’un môme proposera à un prof de sport de participer et sutout à un prof de sport homme ! »

Pari gagné depuis la 2ème année puisque 2 (voir 3) sur 4 de mes collègues hommes, profs de sport, lisent chaque année…. C’est bien de faire tomber les préjugés ! Mais en fait les enfants n’en n’ont pas eux. Ils décident de partager avec la personne qu’ils apprécient tout simplement.

Nadine Tartière, Collège Léonard de Vinci Romorantin