« Jesse Owens, le coureur qui défia les nazis » d’Elise Fontenaille

par | 9 octobre 2020
Rouergue – 9,50€

En août 1936, l’homme le plus célèbre du monde – le plus rapide, aussi – s’appelle Jesse Owens. Il a 22 ans, il est noir, américain, petit-fils d’esclave et il vient de remporter quatre médailles d’or aux JO de Berlin. Quatre médailles d’or arrachées à l’Allemagne nazie et brandies au nez des États-Unis alors en pleine ségrégation raciale. Mais cette histoire est aussi le récit d’une rencontre, celle de Jesse Owens et du sprinter allemand, Luz Long. Loin de se haïr, ils devinrent amis, envers et contre tous.

Laisser un commentaire